Appel à témoins !

Madame, Monsieur,

Je ne sais pas si cette anecdote historique vous est connue, mais je cherche des témoins Caennais de l’après-guerre (ou leurs descendants) qui ont reçu une petite lampe de la part de jeunes Allemands qui frappaient aux portes venus demander pardon.

À l’heure où les peuples du monde ne réalisent pas qu’une paix est dure à acquérir mais aussi qu’elle repose sur des chagrins incommensurables, cette lampe à pétrole représente un symbole sans égal.

Êtes-vous au courant de l’histoire de cette lampe ? Quelqu’un en a-t-il entendu parlée ?

Elle fut distribuée (pour les portes qui s’ouvraient) dans le quartier de la rue des primevères (Bld Leroy), ma mère a eu la chance de la recevoir.

Je vous adresse le lien de l’appel à témoins lancé depuis 3 ans, mais aussi la référence du livre la citant. Je détiens l’objet, je suis le fils de la femme qui a reçu ces jeunes Allemands.

Un doute m’assiège, ma mère parlait de l’avoir reçue après la guerre, c’est vrai et c’est vaste, seriez-vous au courant de l’initiative d’alors ?

Le lien sur Facebook de l’appel :

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=1003206366506796&set=a.158599764300798&type=3&theater

Le lien du blog qui évoque l’anecdote (précision ce livre ne parle pas de la guerre, mais parle d’une personne qui a traversé la guerre)

https://unchagrinmerveilleux.blogspot.com/2017/10/le-pardon-des-jeunes-allemands.html

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *